Des représentants de la science et d'organisations non gouvernementales telles que la Société allemande pour la population mondiale et la Welhungerhilfe allemande. L'Institut de l'eau pour l'Afrique e. V. était représenté par son fondateur et président Jürgen Baisch. La deuxième table ronde a porté sur la croissance démographique en Afrique et la demande croissante en eau sur le continent. Les contributions expertes de John Nyaoro (Directeur des ressources en eau, Ministère de l'eau et du développement, Kenya) et Caroline Kent (Société allemande pour la population mondiale) ont ouvert la discussion. En prenant le Kenya comme exemple, ils ont montré clairement comment la gestion de l'eau peut être pratiquée de manière à servir les pauvres. Il a été souligné que la demande en eau augmentera fortement avec la population. Pour éviter les conflits liés à l'eau, il est important de trouver des moyens de gérer les ressources en eau au-delà des frontières nationales. Entre les pays qui bordent un fleuve, comme le Nil, il y a toujours des différences concernant la quantité d'eau. Au cours de la table ronde, l'Institut de l'eau pour l'Afrique e. V. a établi les premiers contacts en vue d'une coopération concrète avec les pays d'Afrique de l'Est. Il considère que la conférence a été un succès et qu'elle est tournée vers l'avenir.
Iwfa Logo

Silcherstr. 74

71384 Weinstadt, Allemagne

+49 - 7250 9 29 98 40

Ecrivez-nous

Compte de dons

Evangelische Bank eG

IBAN: DE76 5206 0410 0005 0240 13

BIC: GENO DE F1 EK1

S'abonner à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Suivez-nous