Des femmes et des enfants se tiennent avec leurs bidons devant un puits pour chercher de l'eau.

Quel est le problème ?

L'hôpital de la mission ne dispose pas d'une alimentation en eau au sens propre du terme, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'eau courante.

Il y a une pompe manuelle sur place, mais elle est défectueuse. Comme il ne s'agit pas d'un produit de marque, il n'y a pas de pièces de rechange. De plus, une pompe manuelle ne peut pas être utilisée pour établir un approvisionnement en eau, mais seulement pour remplir des jerricans.

Pour l'instant, l'eau est récupérée à l'aide de bidons dans un ruisseau situé à environ 1 km et remplie dans des récipients en plastique dans les chambres. Ceux-ci sont équipés d'un robinet sous lequel se trouve une cuvette pour recueillir l'eau sale. La cuvette sert de lavabo. Les conditions d'hygiène sont donc médiocres.

On peut avoir de l'eau ?

La direction de l'hôpital de la mission nous a demandé s'ils pouvaient obtenir un approvisionnement en eau comme l'hôpital d'Adi. De notre point de vue, les conditions sont insoutenables pour un hôpital où les gens sont censés se rétablir. C'est pourquoi nous avons décidé de nous attaquer à ce projet.

Le projet comprend les travaux suivants :
  • Vérifiez si l'ancien forage dans lequel est installée la pompe manuelle défectueuse a un débit suffisant (litres par heure). Un test de pompage est effectué à cet effet.
  • Si le forage fournit suffisamment d'eau, une pompe solaire y sera installée. Dans le cas contraire, un nouvel emplacement pour un forage doit être trouvé sur le terrain de l'hôpital avec une mesure géophysique. Une pompe solaire y est installée.
  • L'eau est pompée dans un réservoir surélevé de 10 mètres de haut lorsque le soleil brille. De là, l'eau s'écoule avec une pression suffisante dans les tuyaux d'alimentation de l'hôpital, qui doivent encore être construits.
  • Des lavabos seront installés dans les chambres.
  • Les eaux usées polluées seront acheminées vers des fosses septiques. Les fosses septiques seront situées en dehors de la zone de captage des eaux souterraines.

Nous avons déjà effectué les travaux suivants

Mai / juin 2018 - Travaux de surveillance et d'enquête

Nous avons arpenté la zone de la mission, où se trouvent l'hôpital, une église et d'autres maisons, et nous avons réalisé un plan tel que construit avec des courbes de niveau.
Il sert à déterminer le tracé de la canalisation, à calculer la ligne de pression, etc.

Décembre 2019 - forage

L'hôpital de la Mission a engagé un hydrogéologue et une société de forage pour localiser un site prometteur pour un forage sur le site.

Malheureusement, le travail de l'hydrogéologue n'était pas très bon. A l'endroit calculé, il n'y avait que 500 litres d'eau / heure à une profondeur de 84m. C'est trop peu pour une alimentation en eau.

2020 - Pas de travaux

Pendant la pandémie de Covid-19, il était impossible de se rendre en Ouganda et, de là, en République démocratique du Congo.

Avril 2021 - 2ème étude hydrogéologique et essai de pompage

Nous avons chargé notre partenaire local DIVINE AID de Lira, en Ouganda, de réaliser une nouvelle étude hydrogéologique à l'aide de terramètres. Deux sites ont été localisés. La profondeur de forage requise est de 120m.

Nous avons démonté la pompe manuelle défectueuse existante et effectué un test de pompage. Le résultat de l'essai de pompage de 24 heures est qu'un maximum de 1 100 litres d'eau par heure est disponible.

Le puits n'a pas été foré professionnellement en 2007 et était donc très envasé. Il n'a qu'une profondeur de 31 m et n'est donc pas adapté à la construction d'une réserve d'eau.

Les prochaines étapes ...

  • Le premier forage est effectué à l'emplacement nouvellement calculé - 120m de profondeur.
  • Ensuite, un test de pompage est nécessaire pour mesurer la quantité d'eau disponible par heure.
  • En fonction de cette valeur, la pompe est sélectionnée et un réservoir surélevé est construit.
  • De là, une conduite d'eau principale sera posée jusqu'à l'hôpital.
  • S'il y a suffisamment d'eau, l'école située à environ 300 mètres est également raccordée au réseau d'eau.

... Vous y allez ?

ALTRUJA-PAGE-TJ5T-FR
Iwfa Logo

Silcherstr. 74

71384 Weinstadt, Allemagne

+49 - 7250 9 29 98 40

Ecrivez-nous

Compte de dons

Evangelische Bank eG

IBAN: DE76 5206 0410 0005 0240 13

BIC: GENO DE F1 EK1

S'abonner à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Suivez-nous